Vous souhaitez poursuivre des études, mais vous n’avez pas les fonds nécessaires et vous ne voulez ou ne pouvez pas travailler à côté de votre formation ? On vous a alors peut-être déjà conseillé le prêt étudiant. Mais comment vous y prendre ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Le principe du prêt étudiant est le suivant : la banque vous prête l’argent dont vous avez besoin pour payer vos frais de scolarité, mais aussi vos factures et vos achats de la vie quotidienne. Vous la remboursez ensuite à la fin de vos études. À cela s’ajoutent des intérêts, que vous pouvez restituer, ainsi que l’assurance, en même temps que le reste ou au fur et à mesure de votre formation. L’intégralité de la somme n’est évidemment pas à rembourser d’un seul coup, même si cela est possible, mais on l’étale sur plusieurs années.

L’avantage d’un prêt étudiant par rapport à un prêt classique concerne les taux, plus attractifs. Le montant est à discuter avec le banquier. Il peut aller de 800€ à plusieurs dizaines de milliers et dépend de votre situation et de celle de vos garants, de vos études et de vos besoins en termes de logement, nourriture, etc.

Quelles sont les modalités ?

Pour souscrire à un prêt, vous devez remplir certaines obligations :

  • Avoir entre 18 et 30 ans.
  • Être de nationalité française.
  • Justifier votre statut d’étudiant.
  • Quelqu’un doit se porter caution. Si vous n’avez pas de garant, l’État propose un prêt qu’il garantit. Celui-ci est plafonné à 15 000€ et est à rembourser sur deux ans minimum.
  • En règle générale, la banque vous imposera le transfert de tous vos comptes vers celle-ci.

Nos conseils

  • Réfléchissez bien avant de vous lancer. En effet, un prêt vous engage à effectuer le remboursement dans le futur et on ne sait parfois pas de quoi ce dernier sera fait. Soyez sûr que votre formation aboutira à votre entrée dans la vie active. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le démontrer au banquier pour mettre toutes les chances de votre côté.
  • Comparez les taux. Ils peuvent être plus ou moins élevés en fonction des banques.
  • Discutez avec votre conseiller pour que le prêt soit adapté à votre situation. Si vous n’empruntez pas assez, vous serez dans le besoin, mais si vous empruntez trop, vous aurez plus d’intérêts.
  • Prenez contact avec votre organisme de formation qui peut vous guider.

 

Chez Progress Santé, nous savons qu’être étudiant n’est pas facile financièrement. C’est pourquoi nous proposons un paiement en 10 mensualités, sans frais supplémentaires. En outre, nous sommes en partenariat avec le CIC pour les prêts étudiants. De même, nous attribuons des bourses internes aux étudiants motivés qui en ont le plus besoin. Contactez-nous pour davantage d’informations !

faire-un-pret-etudiant

Candidature
Se faire rappeler
Journées portes ouvertes