Vous êtes un futur étudiant ou un professionnel en reconversion ? Vous recherchez un métier d’avenir, avec une bonne insertion et un cursus court après le baccalauréat ? La profession d’opticien-lunetier est peut-être la solution pour vous. En effet, la demande en correction visuelle augmente du fait du vieillissement de la population et des déficiences dues aux écrans. La plupart des opticiens préfèrent, à terme, ouvrir leur propre magasin. Mais quelles sont les conditions pour cela ? Qui peut ouvrir un magasin d’optique ? Progress Santé répond à vos questions.

 

Qui peut ouvrir un magasin d’optique ? Les titulaires du titre d’opticien

 

Le métier d’opticien-lunetier est réglementé, étant donné qu’il appartient au domaine du paramédical. Pour le pratiquer, il faut donc au minimum obtenir le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Opticien Lunetier. Cela vous donne alors la possibilité :

  • de conseiller les clients
  • monter des verres et des lunettes
  • vendre des produits d’optique
  • assurer le service après-vente.

Pour une plus grande gamme de compétences, vous pouvez de surcroît vous spécialiser dans la contactologie, l’optométrie ou l’audioprothèse

 

Dans les faits, vous n’êtes pas obligé d’être diplômé pour ouvrir un magasin, mais vous l’êtes pour exercer la fonction d’opticien. Il est donc tout à fait naturel que, dans la majorité des cas, ce soient des opticiens qui décident de se mettre à leur compte.

 

Les professionnels qui ne sont pas opticiens

 

Il arrive toutefois que les gérants de magasins d’optique ne soient pas opticiens. Ils s’occupent alors de la gestion administrative, comptable, du stock, etc. Par conséquent, ils sont obligés d’embaucher à plein-temps au moins un salarié ayant le titre d’opticien-lunetier.

 

Peut-on ouvrir un magasin d’optique en sortie d’études ?

 

Il est possible de se lancer dans la gestion d’une boutique d’optique à la sortie de votre cursus. Ce n’est cependant pas très courant. Les jeunes diplômés préfèrent en effet engranger de l’expérience et de l’argent en tant que salarié avant de franchir le pas. De plus, si le BTS Optique comporte des cours de gestion, devenir entrepreneur demande souvent une bonne préparation, ne serait-ce que pour effectuer un business plan, trouver un local, choisir sa forme juridique, etc.

 

Qui peut ouvrir une franchise ?

 

Il existe deux possibilités pour ouvrir votre magasin d’optique :

Dans le deuxième cas, vous êtes rattaché à une marque.

 

C’est une option souvent choisie par les opticiens puisqu’elle permet de simplifier les démarches et de faciliter la gestion au démarrage de l’entreprise. En effet, la marque vous fait bénéficier de sa notoriété, de ses réseaux de fournisseurs et de son aide dans votre étude de marché.

 

C’est donc une alternative intéressante si vous n’avez jamais créé d’entreprise auparavant, malgré l’investissement plus important et les exigences de l’enseigne.

Qui peut ouvrir un magasin d’optique ?

Candidature
Se faire rappeler